Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 26, Nov 2010 in Logiciels & Webmails | 0 comments

Réseaux sociaux, une des causes de refonte des webmails ?

Facebook a intégré un nouveau système de messagerie au sein de ses services, mais qu’en est-il de l’intégration des réseaux sociaux dans les webmails ?

En 2010, la plupart des webmails grand public ont été remis au goût du jour comme Gmail, Yahoo, AOL… Les chartes graphiques ont été revisitées et de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées.  Mais le changement commun à tous ces services de messagerie est l’intégration de réseaux sociaux.

AOL a annoncé le projet « Phoenix » : ce projet, relatif à la refonte du webmail AOL, annonce notamment l’intégration des réseaux sociaux Facebook et Twitter. Il sera ainsi permis de mettre à jour  directement depuis l’interface à ses statuts Facebook et Twitter.

Concernant Yahoo!Mail, il est possible de voir le statut de ses amis Facebook, d’être notifié lorsqu’ils mettent en ligne de nouvelles photos ou vidéos. Vous pourrez également de mettre à jour votre profil simultanément sur Facebook et Twitter.

De son côté,  Google a intégré à son Gmail les plateformes Twitter, Picasa ou encore Flickr via l’extension « Google Buzz ».

Quant à la messagerie professionnelle, certaines solutions intègrent déjà les réseaux sociaux au sein de webmail comme la société Alinto. Elle propose des services web 2.0 optionnels (Twitter, Doodle, et d’autres à venir) à ses utilisateurs. Par ailleurs, les réseaux professionnels sont également intégrés dans certains clients de messagerie comme la version 2010 d’Office qui propose un module, Outlook Social Connector compatible avec LinkedIn. Dans ce cas présent, il s’agit d’un réseau de type professionnel qui s’introduit dans la messagerie.

Pourquoi un tel engouement? Y a t’il une réelle utilité?

L’ensemble des fonctionnalités de ces différents réseaux n’est pas cependant accessible depuis ces webmails. Si l’on peut changer de statut et voir les actualités de son profil, il n’est pas possible en revanche d’accéder à l’interface de ses amis. Ces webmails n’ont pas pour vocation la substitution des réseaux sociaux. Ils souhaitent plutôt leur  intégration dans les interfaces pour agrémenter l’offre des éditeurs.

Selon une Responsable de Facebook, Sheryl Sandberg le futur de l’email est plus qu’incertain. Selon le cabinet d’analyse Gartner, 20% des employés abandonneront l’email au profit du réseau social d’ici 2014. Serait-ce cette polémique sur la mort de l’email face aux réseaux sociaux qui aurait poussé les fournisseurs de messagerie à remodeler leurs services ?

 


Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *