Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 16, Jan 2009 in Business, Mobilité | 0 comments

Free, nouvel acteur du marché 3G ?

Le FAI Free est présenté comme le nouvel opérateur de téléphonie mobile 3G. Il deviendrait ainsi le 4ème prestataire à entrer dans le « club » fermé français des opérateurs 3G dont font déjà partie SFR, Bouygues Telecom et Orange.

Le 12 janvier dernier lors d’une conférence à Matignon, François Fillon a présenté une stratégie globale pour la 3ème et 4ème génération mobile.

Concernant la 3ème génération, il est question de lancer via l’ARCEP, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, un appel à candidatures sur les fréquences 2,1 Ghz restantes, basé sur 3 lots de 5 Mhz chacun dont l’attribution serait effective avant la fin 2009. Il faut noter que parmi ces 3 lots, un sera réservé à un nouvel entrant. Lors d’un précédent appel à candidature lancé fin 2007 (qui n’a pas abouti), le groupe Iliad, détenteur de la société Free, était le seul à présenter un dossier.

Le JDN s’interroge sur ce que pourrait être l’offre potentielle de Free :

– Au niveau de la couverture, les experts tendent à dire qu’en raison de la puissance des lots, Free pourra difficilement prétendre à une couverture nationale. L’opérateur devrait être ainsi contraint de privilégier certains secteurs (les plus denses en population bien évidemment).

Du côté de chez Free, on annonce le contraire. La couverture nationale serait possible grâce à des accords d’itinérances avec les autres opérateurs. Comme le souligne le JDN, ces accords qui ne peuvent être envisageable aujourd’hui que pour les zones peu couvertes, étaient évoqués dans le dernier appel à candidature.

– En terme de services, Free devrait proposer une qualité d’offre équivalente aux prestataires actuels. Il serait même en mesure de proposer une offre internet mobile haut débit. Mais pour disposer d’une couverture plus importante et davantage de bande passante par utilisateur, le JDN estime que Free pourrait se porter candidat pour un deuxième lot. Enfin, en matière de tarification, la présence de Free sur le marché de la 3G pourrait, espérons-le, faire diminuer le coût des forfaits. Dans une interview accordé au Point.fr, Xavier NIEL, fondateur et actionnaire principal d’Iliad confie que le groupe a pour ambition de « réduire de mille euros par an la facture d’un foyer ayant trois forfaits. Cela revient à diviser par deux la facture de téléphonie mobile. Aujourd’hui, il n’y a pas de concurrence, et les opérateurs mobiles maintiennent délibérément des prix très élevés. » Si certains attendent une nouvelle révolution tarifaire de la part de Free (forfait Internet mensuel à 29,90 euros), il ne faut pas oublier que l’ouverture à la 3G engendrera des investissements de taille pour l’opérateur.

Parmi les autres acteurs potentiels, le journal Clubic.com cite Numéricable et KPN, prestataire Néerlandais ainsi que Bolloré Telecom. Acteurs qui restent aujourd’hui discrets sur leurs futures intentions.

L’appel à candidature est prévu pour février 2009. Le RDV est donc pris pour connaître l’ensemble des candidats.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *