Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 17, Fév 2010 in Experts, Messagerie | 0 comments

DLM 3.0, Demain Le Mail, projet de recherche lauréat de l’Appel à Projet Web Innovant du Secrétariat d’État à l’Économie Numérique présente sa feuille de route

Alinto, Kwaga, le LIRIS et l’APCE, membres du consortium DLM3.0, s’associent pour étudier et répondre aux usages du mail en entreprise.

Sélectionné par la DGCIS (Ministère de l’Économie), le consortium DLM 3.0, composé d’Alinto, Kwaga, le LIRIS et l’APCE, a pour objectif de créer les outils logiciels qui rendront au mail ses caractéristiques d’outil de productivité et notamment faciliteront le tri, l’organisation, le traitement et la gestion des emails.

La conception de ces logiciels sera guidée, d’une part, par une étude qualitative détaillée menée auprès d’utilisateurs et par l’analyse des usages en fonction de la nature des messages, d’autre part. Ce dernier volet sera piloté par la mise en œuvre de technologies sémantiques d’analyse du langage naturel.

Un des fondamentaux du consortium est d’améliorer l’utilisation du mail en entreprise, sans ajouter de nouveaux outils à ceux déjà en place. Les composants logiciels attendus seront intégrés, de façon transparente pour les utilisateurs, au système de gestion de mail en place.

Pour Gaëlle Recourcé, Directeur Scientifique de Kwaga : « L’utilisation du mail en entreprise a déjà fait l’objet de nombreuses études quantitatives qui démontrent la perte de productivité des utilisateurs, liée à l’explosion du volume des messages à traiter. Sans présumer des résultats de l’étude qualitative, un des axes sur lesquels l’analyse sémantique pourrait conduire nos travaux serait la suggestion de destinataires ou de VIP, basée sur les centres d’intérêt identifiés. La notion de communautés professionnelles pourrait s’enrichir en fonction du contenu des échanges. »

Jalons
Q1-Q2 2010 : Étude qualitative d’usage et définition des besoins
Q3 2010 – Q1 2011 : Expérimentation de prototypes de recherche pour résoudre les problèmes observés
Q2-Q4 2011 : Intégration et prototypage de l’ensemble des outils en une solution cohérente
Q1 2012 : Phase de validation : test et évaluation du système par les utilisateurs de la phase initiale d’étude

Résultats attendus
Étude quantitative détaillée des usages du mail en entreprise.
Solution logicielle packagée prête à être intégrée au système de gestion de mail existant.
Reversement des résultats obtenus sur chaque composant, en open source, à la communauté de recherche et notamment à la communauté UIMA qui travaille sur l’intégration des composants de traitement de la langue.

Pour Philippe Gilbert, Président Fondateur d’Alinto : « Nos clients font face à l’explosion des moyens de communication : courriels, messagerie instantanée et désormais réseaux sociaux. Grâce à la convergence, l’email est devenu le carrefour des échanges au sein de l’entreprise et notre objectif est de proposer aux entreprises des outils pragmatiques et simples qui s’intègrent à tous les environnements de travail : webmail, Outlook, PDA… En complément des technologies sémantiques que nous allons déployer, l’expérience que nous avons acquise en mettant en œuvre des systèmes de messagerie complexes au sein de nombreuses organisations confèrera aux travaux du consortium DLM 3.0, les exigences de sécurité et de confidentialité qui sont fondamentales pour les entreprises. »

Pour suivre le projet DLM 3.0 et contribuer à faire évoluer cette initiative : http://www.dlm30.com

Liste des projets retenus dans le cadre de l’Appel à Projet Web Innovant : http://www.telecom.gouv.fr/rubriques-menu/soutiens-financements/programmes-nationaux/volet-numerique-du-plan-relance/resultats-deux-appels-projets/liste-projets-retenus-web-innovant-2218.html


À propos d’Alinto

Créé en janvier 2000, Alinto est l’un des principaux éditeurs et opérateurs européens de messagerie collaborative et de communications unifiées. Alinto gère plus 4 000 domaines de messagerie professionnelle et plus d’un million et demi d’utilisateurs sur 5 pays.

Basé à Lyon et en Allemagne, Alinto s’appuie sur une équipe qui dispose d’une expertise dans la communication électronique depuis plus de quinze ans et conjugue une politique de recherche et développement soutenue avec un service client de haute qualité.

2010 marque les 10 ans de l’éditeur et opérateur de solutions de messagerie électronique qui a récemment reçu le prix spécial de l’innovation décerné par OSEO à l’occasion du Deloitte Technology Fast 50. Alinto s’est rapidement démarqué de par les choix stratégiques de ses fondateurs. L’innovation et la proximité ont permis de convaincre ses clients.

Avec une volonté d’innovation permanente, Alinto, fut l’un des premiers :
à concevoir une solution de messagerie sur le mode SaaS (Software as a Service),
à proposer un service d’accès à ses mails depuis un mobile en 2000,
à proposer des services de Messagerie Premium et des BAL 2 Go en Europe,
à faire lire un Agenda à un lapin (Nabaztag)…

Site web : http://www.alinto.com

Blog : http://www.demainlemail.com

À propos de Kwaga

Créé en 2008 par Philippe Laval (fondateur et ancien dirigeant de Sinequa) et une équipe d’experts et de managers expérimentés, Kwaga est l’éditeur d’un nouveau service qui rend aux utilisateurs le contrôle de leur boîte d’emails en leur en proposant des vues synthétiques et catégorisées par contenu.
Alors que les cadres sont confrontés à la surcharge de leurs messageries et perdent 20% de leur temps à gérer leurs messages emails, les utilisateurs de Kwaga gèrent mieux et plus vite leurs emails grâce à une technologie innovante de traitement du langage.
Fonctionnant aussi bien en Anglais qu’en Français et disponible pour les principaux clients de messagerie tels Gmail, Yahoo! Mail, Windows Live Hotmail, Outlook et Thunderbird, la solution Kwaga est actuellement en version bêta privée.
Incubé à Télécom ParisTech, Kwaga valorise la recherche publique à travers un partenariat avec Alpage INRIA/Paris 7. Lauréat 2009 du Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Kwaga a également été lauréat du dernier Seedcamp Paris et est soutenu par le Centre Francilien de l’Innovation et Scientipôle Initiative.
Pour plus d’infos : www.kwaga.com.

À propos du LIRIS

Le LIRIS (Laboratoire d’InfoRmatique en Image et Systèmes d’information, CNRS UMR 5205,
http://liris.cnrs.fr/) est commun à l’INSA de Lyon, l’université Claude Bernard Lyon 1, l’Université Lumière Lyon 2, l’école Centrale de Lyon et le CNRS. Il comporte 92 enseignants chercheurs et 140 doctorants.
Il est structuré autour de deux départements : « Image » et « Données, Connaissances et Services ». Le département DCS est impliqué est composé de cinq équipes de recherche. Au sein de ce département, il s’agit de l’équipe Bases de Données (BD) qui prend part à ce projet. L’équipe BD regroupe 10 membres permanents (3 Professeur, 7 Maîtres de Conférences dont 1 Habilité à Diriger des Recherches) et 20 doctorants et 2 post doctorants. L’équipe centre ses activités sur trois thèmes :
Gestion des environnements dynamiques
Qualité, intégrité et disponibilité des données
Sécurité et confidentialité des données et des services

L’équipe BD a organisé le congrès international VLDB (http://www.vldb2009.org/) à Lyon en 2009. VLDB est la vitrine internationale de tout ce qui se fait de mieux en recherche et développement pour la gestion des données

Pour plus d’infos : http://liris.cnrs.fr/


À propos de l’APCE

L’Agence Pour la Création d’Entreprises est le partenaire « expérimentateur » compte tenu de son expérience dans la gestion de flux d’informations.
L’Agence pour la Création d’Entreprises est une association Loi 1901.

Créée en 1996 à l’initiative des pouvoirs publics, l’Agence pour la création d’entreprises intervient dans le processus d’aide à la création, à la transmission et au développement des entreprises :
– à la manière d’une agence d’informations au travers de son portail internet, de ses publications et de fiches pratiques, elle assure la triple mission de promouvoir l’esprit d’initiative, d’informer sur les mesures prises en faveur de la création-transmission d’entreprises et sur les dispositifs en place aux niveaux national et local, et d’orienter les entrepreneurs dans leurs démarches,
– en support technique des réseaux d’accompagnement et des collectivités territoriales pour leur apporter la formation et les outils d’une action de terrain de qualité,
– pour suivre l’évolution du processus de création d’entreprises, réaliser des études statistiques et des notes de conjoncture par secteur d’activité et bassin d’emplois, qualifier les attentes et les besoins en matière d’accompagnement,
– en réalisant toute mission ou étude et en donnant tout avis demandé par les pouvoirs publics, dans un cadre conventionnel.

Pour plus d’infos : http://www.apce.com

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *