Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 14, Oct 2015 in A la une, Autour du mail | 0 comments

L’email américain, au cœur de la tourmente malgré lui

L’email américain, au cœur de la tourmente malgré lui

Ancienne secrétaire d’état, Hillary Clinton est accusée de mal façon dans l’usage de ses mails. En effet le gouvernement veut que leurs employés utilisent une boite mail professionnelle hébergée sur leurs serveurs, bien mieux protégés qu’une boite mail privée. Or, Hillary Clinton aurait dérogé à la règle et lors de son mandat de 2009 à 2013. Elle utilisait sa boite mail personnelle pour traiter potentiellement de sujets classés secret défense.

C’est suite à une enquête ouverte après l’attaque du consulat américain de Benghazi en Septembre 2012, que l’état s’est rendu compte de cette pratique déviante. Pour prouver sa bonne foi, l’ex-première dame aurait remis au département d’état américain 30 000 pages de correspondance privée, soit environ 50% des mails de son serveur. Elle considère les 50% restant comme personnel.

La question demeure tout de même pourquoi Hillary Clinton aurait utilisé son adresse mail personnelle ? D’autant plus qu’après analyse, les enquêteurs ont retrouvé une soixantaine d’emails qui contenaient des informations classifiées. Les recherches avancent toujours mais le pourcentage d’informations sensibles échangées reste mince. Les Américains suivent avec attention ce feuilleton à suspense politique.

Dans un climat d’élection, ce scandale de sécurité fait parler de lui et met peut-être en danger la candidature d’Hillary Clinton.
A moindre échelle, essayez toujours de garantir la sécurité de votre messagerie. Changer vos mots de passe régulièrement, utiliser une connexion sécurisée quand c’est possible. Car être un personnage important ne vous met pas forcément à l’abri de piratages, ou faille de sécurité.

Sources : Huffpost, 20minutes

 

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *