Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 4, Fév 2015 in A la une, Business | 0 comments

Facebook s’attaque aux entreprises

Facebook s’attaque aux entreprises

Le géant américain lance son réseau social destiné aux professionnels. Fini les récriminations de votre patron, vous pourrez maintenant flâner sur les réseaux sociaux en toute impunité.

FB@Work s’adresse donc tout particulièrement aux entreprises et résulte d’années de développement. Pour l’instant seulement testé par un groupe d’entreprises partenaires, Facebook espère concurrencer Microsoft avec son réseau Yammer et Salesforce avec Chatter.

Facebook prend une longueur d’avance sur les concurrents déjà en place puisque 1,39 milliard de personnes utilisent déjà ce réseau social et en connaissent toutes les fonctionnalités. C’est pourquoi, les développeurs ont facilité le passage du compte perso au compte pro. Les comptes pro ne seront visibles que par les collègues, et pas forcément par vos amis. Vous pourrez visualiser les contenus mis en ligne par vos collègues et ceux publiés publiquement sur Facebook (notamment les pages). Bref, les politiques de confidentialité seront paramétrables.

Même si le design ne diffère pas beaucoup de la version grand public, une appli iOS et Android spéciale permettra à chaque entreprise de s’approprier pleinement le réseau. On retrouvera le flux des actualités sur la page d’accueil, le partage des contenus en un clic, l’appartenance à différents groupes.

bn-gk763_fbatwo_g_20150114000330

Facebook a pris le parti (pour l’instant) de ne pas surveiller le contenu posté par les utilisateurs du service. Il ne récoltera pas de données pour cibler l’utilisateur non plus, donc, techniquement, il n’y aura pas de publicités non plus. Néanmoins, la question de la viabilité économique de la plateforme en elle-même se pose et il est probable qu’à terme, l’accès au service se fasse sur abonnement. C’est une des raisons du statut « béta » de l’offre. Mark Zuckerberg étudie le business model de l’offre : payante ou pas, abonnement ou pas…

En attendant, Facebook n’est pas réputé pour la sécurité des informations mises en sa possession. Lancer ce réseau dans un climat de protection des données, de commerce protégé est risqué. Facebook misera tout sur sa notoriété. Outre ces notions de sécurité évidentes, Chez Demain le Mail, on s’interroge sur la viabilité d’un réseau social supplémentaire. Quand on sait que l’utilisateur lambda d’internet appartient déjà à 5,5 réseaux sociaux en moyenne, un de plus, sera peut-être un de trop. (Pour plus de chiffres sur les réseaux -> Blog du Modérateur)

Affaire à suivre en tout cas sur le succès de ce nouveau réseau.

Sources : Pixabay, Blog du Modérateur, Dynamique mag

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *