Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 26, Nov 2014 in A la une, Autour du mail, Messagerie | 1 comment

Le retour d’IBM face à Google

Le retour d’IBM face à Google

IBM souhaite révolutionner la messagerie en développant Verse tandis que Google veut réinventer la boîte de réception.

Côté IBM

Le 18 novembre dernier, IBM dévoilait les nouveaux atouts de sa  messagerie d’entreprise. Une priorisation des emails, de la messagerie instantanée, des vidéos, conférences, partages de fichiers…

Mail Next, c’est l’évolution du mail imaginé par IBM. Actuellement en version cloud, l’entreprise souhaite rassembler tous les canaux de communication en une interface unique en leur appliquant un traitement analytique pour hiérarchiser les informations. Verse, de son nom de code, est à la fois disponible en mode web, sur ordinateur, mais aussi en version mobile (sur tablette, smartphones…).

Un tableau unique pour piloter toutes les priorités

Avec ce tableau repensé, l’utilisateur voit instantanément les éléments les plus importants. Un rendez-vous dans sa journée, un mail prioritaire… Une timeline lui permettra de naviguer dans son calendrier.

Travailler avec ses collaborateurs n’a jamais été aussi facile grâce à la galerie de portraits en haut de l’écran. Vous choisissez le canal de communication avec lequel vous souhaitez le contacter. Par ailleurs, les profils les plus importants ou avec lesquels vous travaillez le plus souvent ressortiront en tête de liste en fonction d’un algorithme de ranking.

Gain de temps avec le classement automatique des messages

Si on s’en tient au chiffre, seuls 14 % des mails reçus seraient vraiment utiles, alors que les salariés passent en moyenne 4h à les trier. Verse s’adapte à ce besoin et équipe sa messagerie de « data analytics » qui analysent le réseau de relations, les messages consultés, répondus et permet de prioriser l’inbox. Verse est le résultat de l’intégration de 3 technologies IBM, la messagerie Note, la messagerie instantanée et vidéo Lotus Sametime et la solution de réseau social d’entreprise IBM connections.

 Une intégration repensée pour concurrencer les géants du cloud

Sa principale force réside dans l’intégration : du réseau social à la messagerie en passant par le collaboratif (en couvrant jusqu’aux briques de forum, de wiki, de blog…). « Là où notre solution concentre tous dans un puits de données unique, Microsoft et Google découpent leurs offres respectives en deux à cinq ou six silos », confirme Christian Bonnafont, vice-président IBM Software en France.

IBM a choisi un lancement gratuit de leur solution avec un accès aux fonctionnalités de base  qui nécessiteront un abonnement payant pour être enrichie. Avec ce choix, Verse s’adresse aussi aux PME. Lancée prochainement en 2015, sa version on-premise sera elle lancée au second semestre 2015.

À peine lancé, déjà améliorée !

La solution d’IBM apparaîtra avec un design intuitif et sobre pour harmoniser l’utilisation de la messagerie déjà assez simple et celle des réseaux sociaux d’entreprise qui peuvent avoir une prise en main plus difficile. L’équilibre a été trouvé.

Chez IBM, la R&D est déjà en train de prévoir les améliorations sémantiques de priorisation. En développant la compréhension du langage naturel pour saisir un terme en fonction de son contexte et affiner encore le classement des informations.

 

Côté Google

On retrouve cette volonté d’améliorer la classification des emails. Dans son organisation, vous accédez directement aux informations importantes présentes dans vos emails : documents en pièces jointes, réservations, invitations, photos envoyées… Google Inbox compile les données et ajoute les informations utiles via internet (statuts, informations en temps réel, suivis de commande…).

Pour les rappels, même schéma, ils sont agrémentés d’informations précises (par exemple pour : « Passer au pressing », Google vous donnera les adresses des pressings les plus proches, leurs horaires d’ouverture et leurs coordonnées…).

Les emails similaires sont regroupés automatiquement, par le biais de libellés (principale, réseaux sociaux, promotions, notifications et forums), mais il va plus loin en rassemblant les mails similaires comme les commandes, réservations, e-billet…

Pour l’instant seulement accessible sur invitation, Google Inbox, vient s’ajouter à Gmail et Google Now. L’application reprend les principes de Google Now, en récupérant les informations présentes dans Gmail et en ajoutant du contenu pertinent.

Là où Verse fait le choix de fusionner les services, Google pour l’instant scinde son expérience de la messagerie.

Cette stratégie de scission permet à Google d’enterrer des projets que l’évolution des usages rendrait obsolètes ou qui ne trouvent pas un public suffisant. Ce qui posent la question de la pérennité des services de la surpuissante du .com (Google)  face au pionnier de l’informatique (NDLR : IBM) qui capitalise un savoir-faire historique avec comme talon d’Achille une contraignante complexité pour les DSI. Le meilleur compromis pourrait-il se trouver entre ces 2 extrêmes ?

Source : Le journal du Net, le Blog du Modérateur

1 Comment

  1. Très bon article qui montre les différentes stratégies de 2 mastodontes de l’IT ! Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a du mouvement dans le monde de l’email : IBM, Google, Microsoft… Juste dommage que l’on oublie de communiquer sur les innovations d’éditeurs français comme Vade Retro Technology qui propose ces fonctionnalités depuis longtemps ! En attendant si vous voulez garder vos données en France vous pouvez utiliser le service gratuit Love Your Emails qui permet de classer automatiquement ses emails et vous permet de vous désinscrire des pubs en 1 clic.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *