Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 7, Oct 2014 in A la une, Sécurité | 0 comments

Surfez couvert

Surfez couvert

Depuis la rentrée, chez Demain le mail nous aimons faire des listes. Alors pour continuer sur cette lancée, voici 7 conseils anti-espions pour protéger votre vie privée sur Internet !

Comment se protéger sur Internet ? Entre le scandale de la NSA, les photos piratées dans le Cloud, on ne se sent plus vraiment en sécurité sur le web. Et le piratage, ça n’arrive pas forcément qu’aux autres. Sans dire de rendre public toutes vos photos de vacances, le nouveau piratage est plus pervers : il met entre les mains d’une seule entité toute votre vie privée, conversations, échange de documents… Que ça soit à cause du chantage, du piratage, du harcèlement, du recèle, peu importe le motif, quelqu’un, quelque part connaît peut-être tout de vous.

 

Les actes criminels surviennent souvent à cause de failles de sécurité dues à des négligences, ou des erreurs d’inattention. Avec cet article, nous vous aidons à combler les brèches, et vous rendre presque invisible sur la toile !

 

  1. À vous la double vie !

Pour l’instant, vous utilisez vos noms et prénoms, mais il aussi possible d’utiliser un « alias », c’est-à-dire de s’inventer un nouveau nom. Sur LinkedIn ou Viadeo, utiliser son vrai nom, c’est préférable. Mais pour d’autres (Myspace, Facebook…), libre à vous de vous appeler autrement ! En créant des comptes alternatifs, c’est plus compliqué de remonter jusqu’à vous.

Pensez à utiliser des mots de passe différents, et si vous n’arrivez pas à tout retenir (ce qui est parfaitement humain) utilisez un gestionnaire de mot de passe, comme Keepass.

Les navigateurs vous permettent de cacher votre identité très facilement. Vous pouvez donc passer en mode public/privé d’un simple clic ou en appuyant sur 3 touche à la fois Ctrl/Maj/P (pour s’en souvenir p=private) sur tous vos navigateurs internet.

fenetre privée firefox

  1. Emportez vos fichiers et applis sur votre clé USB

Si vous utilisez un ordinateur ailleurs que chez vous (bibliothèque, cybercafé) vous risquez de laisser des traces. La solution c’est de vous équiper en version nomade. Exécutez vos logiciels habituels sur votre clé, vous laisserez moins de traces….

  1. Supprimez tous les profils que vous n’utilisez plus

La première question à se poser devrait être « Combien j’en ai ? », ensuite « Est-ce que je les utilise ? ». Ce n’est pas parce que vous ne les utilisez pas qu’ils sont sans danger. Quelqu’un pourrait s’en servir pour vous retrouver, d’autant plus que vous n’en sauriez rien.

Un vieux compte de réseau social inactif, peut être utilisé contre vous et nuire à votre réputation, car certains escrocs utilisent les identités des autres.

La meilleure solution c’est de faire un peu de tri dans tous vos comptes. Fermer ceux que vous n’utilisez plus, en vous aidant de justdelete.me (par exemple). Faites une recherche sur vous-même  permet parfois de retrouver des trésors… et dans le pire des cas vous pouvez demander le droit à l’oubli.

justdeleteme-568x398

  1. Un peu plus compliqué, cryptez vos données

À l’heure actuelle la plupart de vos données qui transitent sur le réseau Internet ne sont pas protégées. Certains spécialistes peuvent en avoir accès assez facilement. Si vous les cryptez, vous les rendez illisibles pour tout espion potentiel. Seul votre destinataire pourra les lire.

Les manipulations peuvent être compliquées, il faut passer par des logiciels sophistiqués, mais un chiffrage puissant est votre meilleure garantie de confidentialité. Pour aller plus loin, vous pouvez aller voir cet article qui propose des applications de cryptage.

chat-options

  1. Réfléchissez avant de partager

Lorsque vous partagez des documents ou images, gardez à l’idée que ces fichiers contiennent des métadonnées. Ce sont des données invisibles répertoriant l’auteur, la date de création du fichier, son poids et parfois les modifications qui y ont été apportées. Certains logiciels peuvent effacer ces métadonnées et vous garantir un degré de confidentialité supplémentaire.

On en parlait en introduction de l’affaire des photos piratées, certaines applications (iCloud, Google drive, Dropbox…) synchronisent automatiquement vos fichiers et données en les stockant quelque part sur internet. Pour éviter ces désagréments, désactivez les synchronisations automatiques que vous proposent gratuitement les géants du web. Le stockage coûte très cher, donc si c’est gratuit c’est que l’intérêt de stocker vos données est autre que le simple fait de vous faciliter la vie.

  1. Soyez prudent

Internet est plein de pièges, spam, phishing qui cherchent à usurper l’identité de marques, de personnes… Méfiez-vous des emails douteux, ne cliquez pas sur les liens suspects même s’ils paraissent venir de vos fournisseurs préférés : iTunes, EDF, votre banque, Pay Pal… vous menaçant, par exemple, de supprimer votre compte sous 48 heures. Lisez notre article sur le vocabulaire du spam pour y voir un peu plus clair.

Si vous décelez un piège dénoncez-le à Signal spam.

  1. Protégez vos PCs et téléphones

Ça peut tomber sous le sens mais protégez vos téléphones ou ordinateur avec des mots de passe, des codes pin, dessins de déverrouillage… En activant ces systèmes de protection, vous serez moins en danger.

 

Voilà, quelques astuces pour renforcer votre confidentialité. Ne vous dites pas forcément « qui s’intéresserait à ma vie ? » commencez par mettre en place les mesures qui éviteront à quelqu’un de s’y intéresser. Restez discret et pensez qu’internet est comme une place publique, il y a des choses qu’on peut montrer et dire, mais pas TOUT!

 

Sources : Softsonic, image

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *