Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 2, Sep 2014 in A la une, Autour du mail, Non classé | 0 comments

GrayMail, l’envahisseur de nos inbox

GrayMail, l’envahisseur de nos inbox

Ça y est, c’est la rentrée, on reprend tranquillement en faisant le tour de tout ce que vous avez manqué pendant les vacances.

Qu’est-ce que  le graymail ?

Mi-juillet la tendance du graymail, inquiétait le monde Internet. Qu’est-ce que le graymail ?

Et bien, ça représente l’ensemble de tous les mails non prioritaires qui encombrent nos boîtes. Ceux que l’on reçoit en masse, comme les newsletters auxquelles on s’est inscrites et qui ne sont pourtant pas des spams. Aujourd’hui suivre des marques (via des cartes de fidélité, ou une inscription sur leur site) inonde notre inbox de notifications envoyées depuis les réseaux sociaux, les forums, qui sont considérés comme du graymail.

Ne le confondez pas avec le spam, qui n’est pas vraiment légal voire souvent frauduleux. Utilisées à des fins lucratives, les adresses e-mails valides ont été récupérées en piratant des bases de données ou en les achetant à des organismes peu scrupuleux et expédiés via des botnets qui infectent nos PC lorsque qu’on télécharge du contenu…..

Une popularité mitigée

D’un côté se trouve les publicitaires et annonceurs, qui font de leur métier de diffuser des informations, de relayer un message publicitaire ou une image de marque. Et de l’autre les utilisateurs qui se sentent envahis par ces mails. Courant juin, le MAAWG de Bruxelles accueillait une conférence sur le graymail qui confirme cette tendance.

Les internautes souhaitent se protéger. Les filtres qui protègeront les uns, saboteront le travail des autres. Et puisqu’un filtre enverrait automatiquement les emails dans un sous-dossier de la boîte de réception, le taux de pénétration de ces messages en serait fortement réduit. Pourtant les publicitaires comprennent l’agacement des internautes. Un lien de désinscription (obligatoire) leur permet de choisir de les recevoir ou non. Malgré la crainte de voir une baisse d’efficacité des mails, les annonceurs se félicitent d’une baisse de déclaration de spam. Pour contrer l’agacement des destinataires, les communicants se dirigent vers de nouveaux canaux de communication (SMS, MMS, messagerie instantanée, réseaux sociaux…).

Les fournisseurs de messagerie (Gmail, Yahoo…) quant à eux, ont des inquiétudes plus justifiées. D’aucuns craignent que le lien de désinscription soit juste une manière de confirmer la validité d’une adresse mail.

Alors comment gérer son flux de graymail ?

La solution miraculeuse n’existe pas, vous n’y parviendrez qu’en cumulant les petites actions.
Par exemple :

  • posez des filtres qui redirigeront automatiquement les mails dans un sous-dossier spécifique (en fonction de votre messagerie)
  • Créez-vous une adresse spéciale « graymail » pour recevoir toutes vos newsletters, promotions et autres remises de fidélités
  • N’hésitez pas à vous désinscrire (via le lien de bas de page)
  • Ne diffusez pas trop votre adresse
  • Dans la mesure du possible désactiver les notifications de vos réseaux sociaux, forums, et sites d’e-commerce (dans les paramètres de compte).

Avec toutes ces astuces en main, ne vous laissez plus submerger par vos mails et faites passer le mot !

Sources : VadeRetro, Techzulu, Le Journal du Net, Panoptinet

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *