Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 19, Juil 2013 in A la une, Etudes & Stats, Messagerie, Mobilité, Sécurité | 0 comments

Le BYOD : appliqué mais peu réglementé

Le BYOD : appliqué mais peu réglementé

Depuis quelques années maintenant la pratique du BYOD a fait sa place dans de nombreuses entreprises. Ses atouts, risques et enjeux ne sont plus à démontrer. Cependant plusieurs études révèlent que bon nombre d’entre elles ne prennent pas de mesure de sécurité face à cette pratique qui touche quelques fois directement des données sensibles de l’entreprise.

La société Acronis a mené l’enquête auprès de 5000 DSI d’entreprises afin d’établir un état des lieux de la pratique du BYOD dans le monde. Les chiffres sont assez étonnants compte tenu des enjeux que représente le BYOD.

Le BYOD, une tendance d’entreprise

Tout d’abord 80% des entreprises sondées affirme ne pas avoir sensibilisé leurs employés aux risques du BYOD, ce qui veut dire que seulement 20% des entreprises l’ont fait. Faible pourcentage face à tous les risques et problèmes qui peuvent survenir.  Ceci semblerait pourtant être la première chose à faire lors de la mise en place d’une telle politique. De plus en plus d’entreprises ont mis en place des systèmes de nettoyage des appareils mobiles des employés en fin de journée. Le pourcentage de ces entreprises n’est que de 21% parmi les entreprises qui ont instauré une pratique de BYOD. Ce pourcentage est encore une fois faible et montre que les dirigeants restent tout de même laxistes dans la mise en place du BYOD.

Du côté de la France, 500 DSI ont été interrogés. Le concept du BYOD n’est pas vu d’un bon œil. Parmi les entreprises ayant adhéré à cette pratique, seulement 26% ont donné comme directive d’instaurer un mot de passe sur les appareils personnels. Les réticents restent nombreux avec 70% d’entreprise n’ayant pas mis en place de politique de BYOD.

Une question d’organisation

Les dirigeants et DSI sont encore très voire trop négligents face au BYOD. Cela montre que le concept du BYOD est compris mais pas encore organisé en entreprise. L’identification des risques, les conséquences, les solutions, les terminaux autorisés etc. Autant d’étapes à étudier afin d’avoir une politique de BYOD solide. Concernant la problématique de la sécurité plusieurs logiciels sont développés dans cette optique. Des anti-virus, logiciels de sécurisation des terminaux etc. voient le jour. Pour la messagerie électronique, des solutions existent afin que l’employé ne garde aucune donnée dans son mobile ! Les WebApp ! C’est dans cette optique qu’Alinto a développé le produit Alinto Motion. Les employés se connectent en ligne et n’ont rien à installer, ni à paramétrer sur le terminal. Compatible sur tablette, smartphone et PC, c’est une solution fluide et ayant les mêmes fonctionnalités qu’une application.

La prise de conscience est simple mais la mise en place de systèmes de sécurité semble être une lourde tâche pour les entreprises. Le BYOD reste une pratique moderne. C’est une tendance à surveiller car elle sera sûrement amenée à évoluer.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *