Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 17, Juin 2013 in A la une, Autour du mail, Messagerie, Sécurité | 0 comments

PRISM : Vos communications emails pas si privées

PRISM : Vos communications emails pas si privées

Depuis quelques jours, une nouvelle fait beaucoup de bruit sur la toile. Le gouvernement américain aurait accès via le programme PRISM à un grand nombre des communications électroniques à travers le globe.

« Big brother is watching you », il semble que George Orwell voyait juste lorsqu’il romançait  la surveillance effectuée sur les citoyens par les autorités. Il y a quelques jours, l’affaire PRISM faisait surface inquiétant les internautes sur la sécurité de leurs communications électroniques. PRISM est un dispositif de surveillance américain qui permet à la NSA d’accéder aux informations contenues sur les serveurs de grandes entreprises américaines parmi lesquelles : Microsoft, Google, Yahoo!, Facebook, Youtube, Apple, Skype et bien d’autres. Les informations récupérées peuvent être de différents types. Sont concernés, les emails, les vidéos, les photos, les stockages et transferts de fichiers, les discussions via messagerie instantanée, etc.

Ces récupérations se font dans le cadre du FISA, c’est-à-dire le Foreign Intelligence Surveillance Act. Ceci veut dire que seules les communications des non-américains sont susceptibles d’être recueillies et utilisées par la NSA (National Security Agency) dans une optique de protection du territoire nord-américain. On sait malgré cela que d’autres gouvernements tels que le gouvernement français ont eux aussi accès aux données récoltées par le programme PRISM.

Les principaux pays surveillés sont l’Iran, le Pakistan, la Jordanie, l’Egypte et l’Inde c’est-à-dire les pays présentant un risque connu pour la sécurité des Etats-Unis. Mais potentiellement, toutes les communications de tous les internautes non-américains peuvent être récupérées et utilisées.

Mais alors, que peuvent faire les internautes afin de se protéger de telles mesures ? La première précaution si vous craignez pour la sécurité et la confidentialité de vos données est d’éviter de les confier à de grandes multinationales américaines et d’utiliser des services hébergeant vos informations en France. Par exemple : Qwant plutôt que Google en ce qui concerne le moteur de recherche, une messagerie XMPP, un fournisseur de messagerie et d’hébergement de fichiers situé en France etc. Les solutions sont loin de manquer et souvent tout aussi performantes si ce n’est plus que les services des géants du secteur.

PRISM fait actuellement beaucoup de bruit mais il se pourrait très bien qu’il ne soit que la partie émergée de l’iceberg. Alors autant prendre toutes les précautions pour protéger vos données et votre vie privée dès aujourd’hui.

 

Sources :

http://www.lemonde.fr/international/infographie/2013/06/11/le-programme-prism-en-une-infographie_3427774_3210.html

http://korben.info/prism-ce-que-fait-reellement-big-brother.html

http://www.slate.fr/story/73741/prism-nsa-francais

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *