Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on 3, Août 2012 in A la une, Business, Etudes & Stats, Mobilité | 2 comments

La tablette supplantera-t-elle l’ordinateur en 2016 ?

La tablette supplantera-t-elle l’ordinateur en 2016 ?

Après la mort du Minitel devrons-nous bientôt annoncer la mort du PC? Il se pourrait bien que oui ! D’après le cabinet NPD Group Company, 2016 sera l’année où les ventes mondiales de tablettes supplanteront celles d’ordinateurs portables.

Cette information a été rendue publique dans la dernière édition du « Quarterly Mobile PC Shipment and Forecast Report » publiée par le cabinet NPD. Ce rapport compare et prévoit entre autres les évolutions des ventes de tablettes et d’ordinateurs portables dans le monde sur la période 2012-2017.

Selon ce rapport, le marché des équipements portables va considérablement augmenter dans les 5 années à venir. Cette tendance est confirmée par des chiffres récents du cabinet Gartner. Selon le cabinet d’études, 63,6 millions de tablettes ont été vendues en 2011 dans le monde (soit une croissance de 261,4% par rapport à 2010). Cette tendance devrait continuer et voir l’année 2016 être l’année où la tablette s’impose définitivement. Les marchés porteurs seraient : l’Amérique du Nord, le Japon et l’Europe de l’Ouest. Les ordinateurs portables ne seront pas en reste puisque l’étude prévoit que leurs ventes augmenteront également (208 millions en 2012 à 393 millions en 2017)

Malgré tout, selon le rapport « la préférence des consommateurs est déjà en train de migrer de l’ordinateur portable à la tablette ». Aux ordinateurs portables donc de s’adapter (design, fonctionnalités, etc.) pour ne pas finir aux oubliettes. Pourquoi cet attrait pour la tablette ? Principalement le confort d’utilisation et la facilité de navigation. Le problème est que le prix reste encore élevé (parfois aussi cher qu’un ordinateur portable) et que la productivité reste encore inférieure à celle des ordinateurs portables. Malgré tout, pour les spécialistes « la préférence des consommateurs pour les terminaux mobiles informatiques est en train de se déplacer du notebook à la tablette ».

Actuellement le marché est détenu à plus de 61% de parts de marché par l’iPad d’Apple et environ 28% pour Androïd (source Gartner). Cependant la concurrence est en train de se développer. Nous pouvons parler de Microsoft et Google qui ont présenté au mois de juin leur propre tablette (Surface pour Microsoft, Nexus 7 pour Google).

Le pseudo « conflit » entre la tablette et l’ordinateur (qu’il soit portable ou non) est également au cœur des réflexions au sein du cabinet Gartner. Contrairement à NPD Group Company, Gartner estime que la tablette ne se substitue pas encore à l’ordinateur portable. Il le complète. En effet, les personnes utilisant une tablette s’en serve pour la majorité dans leur chambre à coucher (65%) . Ils l’utilisent principalement pour :

  • Lire leurs e-mails (81%), aujourd’hui plus d’un e-mail sur cinq (source : Livre Blanc Alinto – Edition 2012) est lu sur mobile !
  • Suivre l’actualité (69%),
  • Consulter les réseaux sociaux (62%).

Pour ces derniers, il n’est pas prévu que la tablette remplace leur ordinateur. En effet, l’ordinateur reste l’interface privilégiée pour créer du contenu de manière facile et rapide grâce à la souris et au clavier. Malgré tout, les éditeurs ont bien compris l’engouement grandissant pour ce nouvel « outil de communication » et les applications mobiles fleurissent.

À voir si cette tendance et ces prévisions se confirment dans les années à venir. Les ventes mondiales d’ordinateurs personnels (PC) ayant reculées de 0,1% et celles des tablettes augmentées en 2012 prouvent que le marché de l’ultra-mobilité est le plus à même de s’adapter aux besoins futurs des consommateurs.

2 Comments

  1. Je ne crois pas à cette estimation, cette analyse commerciale c’est du délire, je trouve la tablette pas du tout adapté pour le surf, et je suis pas le seul à le penser, c’est un système d’appoint utile que dans certaines circonstances de déplacement, personnellement si les claviers devaient disparaître je renoncerais purement et simplement à la possession d’un pc, à ce moment là un smarthphone me deviendrait suffisant.

  2. Bonjour Audrey,
    comme beaucoup je pense, j’ai été gâté par le père Noël cette année. Me voilà avec une magnifique tablette Nexus 7 au pied du sapin. J’avoue qu’a priori je me demandais quelle utilité je pourrai bien trouvé à ce gadget électronique mais je m’aperçois qu’en seulement 2 jours il a définitivement remplacé mon PC portable sur la table basse du salon. Quel régal de pouvoir surfer et quelques secondes pour trouver une info. relative à la pub. qui passe à la télé, de consulter le programme en un clic (touché de doigt devrais-je dire). Je ne peux que partager votre analyse quant à la disparition des PC (en tout cas portable) dans les années qui viennent.
    Cordialement,
    Roger.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *