Retour sur le WWW2012

www2012

Organisée à Lyon du 16 au 20 avril, World Wide Web 2012, la conférence mondiale consacrée au web a connu un réel succès. Plus de 2000 personnes venus du monde entier ont assisté à cet événement incontournable, dont une partie de l’équipe Alinto.

Pendant ces quelques jours, Lyon s’est imposé comme « LA Capitale du Web » et a présenté 4 évènements simultanément au Centre des congrès:

  • WWW2012: Evènement phare, LA conférence mondiale du web, il s’agit de la 21ème édition,
  • Web4All: Conférence sur l’accessibilité du Web,
  • CIUEN: Le Colloque International de l’Université à l’Ère du Numérique,
  • Le salon du numérique: salon professionnel dédié aux acteurs du web et du numérique,
  • Mais aussi les évènements OFF (meetup).

 De grands noms du web mondial étaient présents pour réaliser des keynotes, parmi les plus renommés:

Sir Tim Berners-Lee – inventeur du Web et directeur du W3C:

Le fondateur du web a réalisé un plaidoyer en faveur d’un Internet libre et ouvert. Lors de sa keynote, il a exprimé ses inquiétudes concernant la collecte et l’exploitation des données personnelles. Pour Tim Berners-Lee, la menace vient de principalement de l’industrie et les utilisateurs du web doivent agir et ne pas hésiter à réclamer leurs données personnelles à Facebook ou Google par exemple. Il a également fait des déclarations fracassantes déclarant par exemple « Hadopi est une stupidité ».

Neelie Kroes – Vice-Présidente de la commission européenne, commissaire en charge de la société numérique:

Elle a surpris tout le monde dès le début de sa keynote. En se menottant les poignets (menottes envoyées par la Free Software Foundation) pour soutenir l’ouverture d’Internet, elle s’est mise en scène pour expliquer qu’il est aujourd’hui nécessaire de se débarrasser des menottes numériques. Ainsi, Neelie Kroes, a abordé le sujet d’une plateforme ouverte et universelle comme principal vecteur d’innovation, de liberté de choix mais a également insisté sur la nécessité de trouver des nouveaux modèles économiques pour faciliter l’accès aux nouvelles créations ainsi qu’une plus juste rémunération de ces dernières.

Bernard Stiegler – Philosophe, Directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) au sein du centre Georges Pompidou:

Le philosophe a évoqué le passage du “reading brain” (l’esprit qui lit) à celui du “digital brain” (l’esprit numérique). Il parle du danger d’une mauvaise utilisation de la technologie et prend l’exemple de Google et Facebook. Selon lui, Google pourrait participer à la nouvelle ère de l’intelligence alors que Facebook et les réseaux sociaux transforment le groupe social en troupeau incapable de réfléchir.

Chris Welty – Chercheur au centre IBM à New York:
Il a abordé le sujet de l’intelligence artificielle au travers d’un focus sur Watson, la machine qui a réussi à battre un champion de Jeopardy.

Outre les Keynotes, l’avenir du web a également été abordé au travers d’ateliers, des tutoriaux, des sessions scientifiques (sur les CSS, les applications web mobiles, ou encore HTML 5), des tables rondes, de conférences plus courtes présentées dans l’espace agora du WWW2012…

Cet espace agora a accueilli Philippe Gilbert, Président Fondateur de la société Alinto. Philippe Gilbert  a également abordé l’avenir du web et ses usages en ce concentrant sur un point précis l’email. Détesté et aimé à la fois, l’email fait partie intégrante de notre vie.

Alinto est une des sociétés sélectionnées lors de l’appel d’offre du Grand Lyon, sociétés qui ont ainsi eu la possibilité de participer au WWW2012 en étant hébergées sur le stand du Grand Lyon. En effet, Lyon souhaite développer une réelle effervescence autour du secteur numérique local, mais également favoriser la croissance Internet, via notamment l’ouverture d’une pépinière (Rives numériques) en juin 2012.

Voici la présentation de Philippe Gilbert.

A lire sur le même thème :

3 commentaires pour l'article "Retour sur le WWW2012"

  1. [...] open data, open government, privacy and control, Net Neutrality, and future generations. As daily blog Demain le Mail (in French) reported: Le fondateur du web a réalisé un plaidoyer en faveur d’un Internet libre [...]

  2. [...] open data, open government, privacy and control, Net Neutrality, and future generations. As daily blog Demain le Mail (in French) reported: Le fondateur du web a réalisé un plaidoyer en faveur d’un Internet libre [...]

  3. [...] open data, open government, privacy and control, Net Neutrality, and future generations. As daily blog Demain le Mail (in French) reported: Le fondateur du web a réalisé un plaidoyer en faveur d’un Internet libre [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>