Les botnets européens ravissent la première place aux USA ?

D’après un récent rapport émis par l’éditeur Symantec, l’Europe, en tant que zone géographique, serait passée devant l’Amérique du Nord pour la proportion de spam envoyés à travers Internet. Cette proportion aurait atteint pratiquement les 44% de spam émis depuis le Vieux Continent, contre près de 35% pour l’Amérique du Nord.

L’inquiétude des spécialistes en sécurité tient notamment au fait que ce changement se serait produit en très peu de temps, sur les mois de décembre 2007 à février 2008. Bien que cette nouvelle position de l’Europe ne modifie pas en réalité la masse globale de spam émis sur Internet, ce changement serait dû en majeure partie à l’invasion de bots (ou logiciels robots émetteurs de spam) sur les PC allemands et italiens.

En effet, selon une récente étude menée sur une période similaire par l’éditeur d’anti-virus G DATA, affirmant que 43% des bots mondiaux viennent d’Europe, l’Allemagne et l’Italie cumuleraient à elles seules 20% des PC européens infectés par ces bots. Une fois installés frauduleusement sur les disques durs, ces bots transforment les machines en “PC Zombies”, eux-mêmes émetteurs de spam. Les bots s’échangent, au travers de ce qu’on appelle un botnet, les données personnelles de l’utilisateur et les adresses mails de ses contacts pour augmenter leur base de diffusion.

Cette augmentation de la diffusion de bots en Europe serait une conséquence de la progression des offres haut débit. La France, quant à elle, se trouverait relativement protégée du phénomène des botnets avec seulement 2% de bots installés sur le parc de machines sondées par G DATA.

A lire sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>